La France Insoumise : « Donald Trump veut tuer les climats de Bourgogne, nous pouvons les sauver ! »

Les candidats de la France Insoumise sur la 1ère circonscription de Côte d'Or réagissent à la décision de Donald Trump…

Donald Trump a confirmé ce jeudi 1er juin le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat, restant ainsi sur la ligne déjà prônée au cours de sa campagne, Donald Trump a estimé que l'accord de Paris « désavantageait les États-Unis », et a annoncé que le pays cesserait « dès aujourd'hui » la mise en application du texte. « Les États-Unis vont se retirer de l'accord de Paris sur le climat » a déclaré le président américain, ajoutant qu'il ne « voulait rien qui puisse se mettre en travers » de son action pour redresser l'économie américaine.

Il a également annoncé la fin de la participation américaine au Fond Vert de l'Onu, qui aide les pays vers la transition énergétique, et assuré que l'accord de Paris « n'aura pas beaucoup d'impact » sur le climat.

Les candidats de « La France Insoumise » sur la 1ère circonscription de Côte d’Or, Arnaud Guvenatam (titulaire) et Natacha Camus (remplaçante) réagissent dans un communiqué de presse à cette décision du Président des États-Unis :

Le président des Etats-Unis a décidé de désengager son pays sur les accords de Paris. Il s’agit d’un signe extrêmement grave de la part du deuxième plus gros pollueur au monde.

A l’heure où nous avons déjà pris 0.5 degrés d’augmentation de la température sur nos latitudes et que celle-ci a augmenté de 5°C aux pôles, le changement climatique ne peut plus être nié. Nous avons une responsabilité historique dans la préservation de la biodiversité et des paysages. Avec la France Insoumise et Jean-Luc Mélenchon, nous avons défendu la transition écologique de notre modèle économique. Nous nous positionnons contre les énergies fossiles, polluantes et productrices de gaz à effet de serre, afin de développer des énergies propres et alternatives.

Si la décision du président américain peut sembler lointaine, cela aura des conséquences sur nos territoires. Sur la première circonscription, le plateau de la Cras représente le début de la zone des « Climats de Bourgogne ». Ces zones viticoles, avec leurs caractères spécifiques, les rendent uniques et, à ce titre, elles doivent être protégées. Avec l’accélération du réchauffement climatique, il est clair que tout ce patrimoine culturel, technique et environnemental est gravement menacé de disparition.

Les élections législatives des 11 et 18 juin sont historiques. La majorité qui sortira des urnes sera en mesure de gouverner le pays et aura une voix puissante sur la scène internationale. Nous devons voter pour une majorité mettant fin à ces folies économiques et écologiques. A l’heure où près de 20% des citoyens de la 1ère circonscription de Côte d’Or ont voté pour la France Insoumise et son programme « l’Avenir en Commun », Natacha Camus et moi-même sommes candidats pour porter haut et fort ce programme écologique et social.

Avec une majorité France Insoumise à l’Assemblée Nationale, vous aurez l’assurance que les questions écologiques et sociales soient mises au centre de la politique locale, nationale et internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *