François-Xavier DUGOURD : « Je suis candidat »

Le premier vice-président Les Républicains du Conseil départemental maintient envers contre tous sa candidature aux législatives…

François-Xavier DUGOURD, premier vice-président du Conseil départemental de la Côte-d’Or (LR), a  lancé sa campagne pour les prochaines élections législatives de juin prochain ce samedi 8 avril au gymnase de l’école Maladière à Dijon devant près de 200 personnes. Parmi-eux des élus de la circonscription dont son binôme au sur le canton de Dijon I, Danielle DARFEUILLE, Laurent BOURGUIGNAT, et Catherine VANDRIESSE, des acteurs du monde économique et un grand nombre de militants et sympathisants de la droite et du centre ainsi que l’ancien président du Conseil général Louis de BROISSIA dont François-Xavier DUGOURD a été le directeur de cabinet.

Le candidat aux législatives a expliqué qu’il avait choisi l’école Maladière, car c’est le quartier et l’école de son enfance.

Pour François-Xavier DUGOURD, « après 5 années d’un quinquennat désastreux, la France et les Français attendent l'alternance. La France a besoin d'un vrai redressement et d’un projet clair au service du développement économique, de l’emploi, de la sécurité et du pouvoir d'achat.

Pour le réussir, notre pays a besoin d’un Président fort et déterminé mais aussi de Députés expérimentés et ancrés sur le territoire, de Députés prêts à défendre les réformes que la majorité des Français attendent.

Face à ce défi, chacun doit prendre ses responsabilités.

C’est pourquoi je serai candidat Républicain de la Droite et du Centre aux élections Législatives des 11 et 18 juin prochains dans la 1ère circonscription de Côte-d'Or.

Mon engagement politique repose sur des valeurs constantes.

Le travail d'abord, le refus du sectarisme, agissant pour tous et avec tous, la responsabilité enfin, d’agir concrètement et non par des mots et dans une plus grande transparence ».

Dans un communiqué de presse, François-Xavier DUGOURD, revient sur le conseil national des Républicains qui lui a préféré Anne ERSCHENS pour représenter les couleurs de de la droite et du centre sur cette première circonscription de la Côte-d’Or :

« Pour être candidat, je n'ai pas été choisi par le jeu de tractations parisiennes et de petits arrangements politiciens, destinés à satisfaire tel ou tel clan ».

Il se défend d’une candidature dissidente :

« Elle [sa candidature] est indispensable pour ne pas laisser la circonscription à la gauche ou au Front National. C’est une candidature légitime, collective, portée par une équipe et des soutiens de tout le territoire de la 1ère circonscription, avec comme seule ligne de conduite : la volonté d’être utile ».

Anne ERSCHENS, candidate officiellement investie sur la première circonscription lancera officiellement sa campagne ce jeudi soir à Dijon, en présence du président des Républicains 21, Rémi DELATTE et du président du Conseil départemental, François SAUVADET (UDI).

Alors que François-Xavier DUGOURD annonçait le maintien de sa candidature, Anne ERSCHENS publiait sur sa page Facebook : « L'union de la droite et du centre sera toujours plus forte que les aventures personnelles qui favorisent les divisions ».

 




 

La question aujourd’hui est de savoir qu’elles seront dans les prochaines semaines les relations entre le président du Conseil départemental et son premier vice-président. D’autre-part, Rémi DELATTE sanctionnera-t’il François-Xavier DUGOURD ?

Crédit photo : Twitter Yonas NIELSEN – Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *