Les dijonnais ont-ils trop payé leurs factures d’eau ?

C’est en tous cas ce que pense la CLCV, une association de protection des consommateurs…

Et la facture est particulièrement salée, puisque pour la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), le trop payé pourrait atteindre plus de  10 millions d’euros par an depuis 2005 selon les estimations de l’association.

La CLCV pratique régulièrement des contrôles de relevés de charges pour ses adhérents locataires. Deux lignes dans les factures d’eau intitulées RODP ont intrigué les responsables de l’association. Il s’agit d’une redevance payée par le délégataire (SUEZ) pour l’occupation du domaine public par ses canalisations. Cette redevance est refacturée par le délégataire aux consommateurs. Pourquoi pas ? Sauf que le 30 juin 2016, Bernard CAZENEUVE, alors ministre de l’intérieur, indiquait à Anne-Catherine LOISIER, sénatrice de la Côte-d’Or, qui l’interrogeait sur cette refacturation : « Elle [La RODP] ne peut donc être réclamée aux abonnés des services publics de l’eau et de l’assainissement ».

Cette facturation indue concerne tous les dijonnais qu’ils soient propriétaires ou locataires. La CLCV a d’ores et déjà alerté les bailleurs sociaux et plus particulièrement Villéo qui se sont rapprochés de l’Union Sociale de l’habitat. D’autres communes du Grand Dijon pourraient également être concernées : à vos factures !

Fort de la réponse ministérielle, David DEMEY, président de la CLCV 21, envisage une action de groupe et invite tous les consommateurs concernés à rejoindre l’association dans cette perspective.

À l’heure où les consommateurs ont de plus en plus de mal à maintenir leur pouvoir d’achat, que ce soit en matière d’énergie, de téléphonie, d’assurances ou d’eau…, David DEMEY invite les usagers à ne pas payer les yeux fermés et à s’intéresser précisément aux différentes lignes même si elles sont souvent obscures. Après la RODP, il promet de s'intéresser à d'autres étrangetés comme par exemple les redevances aux agences de l’eau frappées de TVA.

Plus d'infos

www.clcv21.org/

Une pensée sur “Les dijonnais ont-ils trop payé leurs factures d’eau ?

  • 9 avril 2017 à 19 h 38 min
    Permalink

    l'eau est le 3em secteur le plus corrompu en 2015 après l'armement et le BTP ! Alors que c'est une ressource vitale pour l'humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ? Alors que l'on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier. pour info 60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC. L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort. Il est indiqué que ces  matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie). plus d'infos sur www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *