Changements au sein du conseil municipal de Dijon

Anne ERSCHENS s’applique le principe de non-cumul de mandat avant même son élection… Marie-Claude MILLE lui succède…

Anne ERSCHENS, candidate investie par Les Républicains et l'UDI sur la 1ère circonscription de la Côte-d’Or pour les prochaines élections législatives s’engage pleinement dans cette campagne pour faire gagner l'alternance et a indiqué ce lundi quelques minutes avant le conseil municipal sa démission du conseil municipal de Dijon et du conseil communautaire du Grand Dijon. Cette décision n’a rien à voir avec les tensions au sein des élus de droite au conseil municipal a-t’elle indiqué avant de préciser : « je ne m’en vais pas fâchée ». Pour Anne ERSCHENS, sa décision n’a que pour seule finalité d’envoyer un signal fort aux électeurs en quête de renouvellement politique.

« Présente au quotidien sur le terrain, mon énergie est entièrement consacrée à porter le renouvellement des idées et des méthodes, en proposant une manière différente de faire de la politique. En tant qu'élue responsable, fidèle à mes valeurs, j'ambitionne une totale cohérence entre mes engagements et mes actes.

Dans cet esprit, je souhaite anticiper dès à présent la règle sur le non-cumul des mandats. C'est pourquoi j'ai décidé de me consacrer exclusivement à mon mandat de conseillère départementale de la Côte-d'Or et à la campagne pour les élections législatives afin, le moment venu, d’exercer le plus efficacement possible mes missions de député au service de mes concitoyens.

En conséquence, je vous informe que je quitte dès à présent mon mandat de conseillère municipale de Dijon et de conseillère communautaire du Grand Dijon ».

Une décision saluée discrètement sur Facebook par Laurent GRANDGUILLAUME, député socialiste actuel de la 1ère circonscription, auquel Anne ERSCHENS espère bien succéder.

Crédit photo : David CHEDOZ – Tous droits réservés

 

Marie-Claude MILLE succède à Anne ERSCHENS au conseil municipal de Dijonnais

Marie-Claude MILLE succède ainsi à Anne ERSCHENS, dont elle salue « cette démarche de cohérence ». L’élue retrouve le conseil municipal où elle a déjà siégé pendant six ans, de 2008 à 2014 : « C'est un honneur et une responsabilité de pouvoir servir ainsi les Dijonnais et représenter plus particulièrement le quartier de la Fontaine d'Ouche, où je réside ». Par contre, Marie-Claude MILLE ne siégera pas au sein du groupe « Union de la Droite et du Centre » présidé jusque-là par Anne ERSCHENS. La nouvelle conseillère municipale a préféré rejoindre le groupe présidé par Emmanuel BICHOT : « La droite et le centre sont actuellement dans une phase de recomposition au sein du conseil municipal de Dijon. C'est une étape nécessaire, mais qui ne doit pas se prolonger.

Je rejoins le groupe Agir pour Dijon, avec Emmanuel BICHOT. Marie-Claude MILLE

C'est pourquoi j'ai choisi de rejoindre le groupe Agir pour Dijon, présidé par Emmanuel BICHOT, qui incarne une opposition claire et lisible, sans compromission, dans l'intérêt des Dijonnais. Agir pour Dijon porte un projet et une espérance pour les prochaines élections municipales de Dijon en 2020, à l'écoute des Dijonnais. Je souhaite y apporter toute ma contribution ».

Crédit photo : Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *