« Tout le monde n’a pas la chance d’avoir… » autant de candidates en Côte d’Or !

Le PCF de Côte-d’Or présente 4 candidates sur 5 candidats aux prochaines élections législatives…

La fédération PCF de Côte-d’Or s’interroge : « Comment accepter que les femmes continuent de gagner 25 % de moins que les hommes à poste équivalent alors qu’en moyenne, elles réussissent mieux leur parcours scolaire ? Comment accepter qu’elles soient très minoritaires au Parlement, et comme maires des grandes villes alors qu’elles représentent la moitié du corps électoral ? »

Pour le PCF, le féminisme est au cœur de tout projet de transformation sociale : « Tout nouveau droit conquis pour les femmes permet un bond qualitatif d’émancipation de la société toute entière : La femme est l’avenir de l’homme ».

Les communistes rappellent que leur programme « La France en commun »  propose de modifier l’article 1er de la Constitution pour garantir et non plus seulement favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales, et d’adopter une loi pour une parité intégrale et généralisée pour toutes les élections.

En Côte d’Or le PCF fait mieux que la parité en présentant quatre candidates sur cinq aux prochaines élections législatives :

En apportant ma pierre à l’édifice je suis fière de me regarder dans le miroir le matin. Marie POINSEL, 40 ans, agent de maîtrise à la SNCF, candidate titulaire sur la 1ère circonscription

C’est l’extrême richesse qui crée la misère. Hervé BISMUTH, 60 ans, enseignant-chercheur, candidat suppléant sur la 1ère circonscription

Il est grand temps que les lois soient votées par des personnes qui connaissent la réalité du travail car la politique concerne tous les citoyens. Tata OUARAG, animatrice social, candidate sur la 2ème circonscription

De quel député avez-vous besoin pour vous défendre ? Isabelle DE ALMEIDA, 52 ans, assistante sociale, candidate sur la 3ème circonscription

Je m’engage (…) pour que « L’humain d’abord ! » devienne une réalité Marc NEVEU, 59 ans, Professeur à l’Université de Bourgogne, candidat suppléant sur la 3ème circonscription

Pour permettre aux habitants de vivre plus commodément, le socle de l’économie sociale et solidaire peut être un des moyens pour pallier aux grandes infrastructures que nous ne pouvons pas déployer dans nos campagnes. Danielle GUTIERREZ LEGRAND, 64 ans, retraitée FP de l’agriculture, candidate sur la 4ème circonscription
 

Plus forte la gauche, plus fort le PEUPLE ! L’HUMAIN d’abord ! Jacques CARDOT, 67 ans, candidat sur la 5ème circonscription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *