Une Journée 100% Côte-d’Or au Salon International de l’Agriculture

Le département de la Côte-d’Or était en vedette ce mardi 28 février au Salon international de l’agriculture à Paris.

Créé en 1964, le Salon International de l’Agriculture est devenu la plus grande manifestation agricole française.

Le Salon International de l’Agriculture c’est 9 jours, 611 015 visiteurs dont 39 % de provinciaux (chiffres 2016), 1 050 exposants et 3 859 animaux.

Plus qu’un événement incontournable de l’élevage et de la génétique, le salon est une vitrine exceptionnelle des grandes cultures, tourisme vert et l’environnement.

Un événement grand public complet, qui dévoile aux petits comme aux grands les richesses des terroirs d'ici et d'ailleurs. Un ambassadeur de la richesse et de la qualité du patrimoine français.

Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, Côte-d’Or Tourisme et l’ensemble de ses partenaires donnaient rendez-vous ce mardi 28 févier sur le stand Bourgogne-Franche-Comté pour une journée de découvertes et de sensation « 100% Côte-d’Or » et présenter au public le meilleur de la Côte-d’Or.

Au cœur de la Bourgogne, la Côte-d’Or rayonne bien au-delà de ses frontières, portée par l’image d’un vignoble séculaire et des vins prestigieux, une gastronomie et des produits du terroir renommés. Les Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en juillet 2015, composent une mosaïque de paysages exceptionnels qui invitent le touriste à découvrir leur richesse viticole, patrimoniale et de loisirs nature.

L’agriculture côte-d’orienne en chiffres

  • La Côte-d'Or est le quatrième plus grand département français par sa superficie ;
  • La Côte-d'Or est le second département de la région par le nombre d’installations d’agriculteurs et le quinzième au niveau national ;
  • La surface agricole utilisée est de 469 000 hectares soit 53 % du territoire départemental valorisé ;
  • 9 360 hectares, soit 2 % de la surface agricole utile (SAU) est consacrée aux vins d’appelation (AOC-AOP) ;
  • 300 000 hectares, soit les 2/3 de la SAU sont consacrés aux grandes cultures ;
  • 1/3 de la SAU est valorisée par les 76 000 vaches allaitantes côte-d’oriennes réparties sur 280 élevages qui produisent annuellement 94 millions de litres de lait et génèrent un chiffre d’affaire annuel de 32 millions d’euros ;
  • 4 890 exploitations agricoles (chiffre 2010) ;
  • La SAU moyenne des exploitations professionnelles dans le département est de 116 ha ;
  • 1/3 des exploitations sont spécialisées en grandes cultures et 1/4 en viticulture ;
  • 100 jeunes agriculteurs créent ou reprennent une exploitation chaque année ;
  • 10 344 actifs permanents, soit 5 % de l’emploi dont 4800 actifs (équivalents temps plein) employés dans la viticulture et 2 200 dans les grandes cultures ;
  • 1 milliard d’euros de chiffre d’affaire (hors subventions) (dont 500 millions d’euros pour la viticulture), soit 10 % du PIB départemental et 25 % des exportations réalisées par le département (plus de 32% si l’on ajoute les industries agro-alimentaires) ;
  • La Côte-d'Or est le premier département bourguignon pour la vendange à la main (79 % du vignoble).
  • 2100 exploitations produisent sous signe de qualité ou d’origine (1 300 en AOP-AOC dont 97 % en viticulture ; 130 en Label Rouge ; 263 en agriculture biologique ou en cours de conversion ; 407 en IGP et autres démarches de qualité) ;
  • Le blé produit dans le département (101 600 ha en 2010) est principalement destiné à la panification ou à la biscuiterie ;
  • L’orge est destinée à la brasserie (69 000 ha) ;
  • 90 exploitations transforment à la ferme et 70 ont une activité d’hébergement
  • 27 % des exploitations commercialisent via des circuits courts et 69 % des viticulteurs pratiquent la vente directe.

Crédit Photo : Twitter@sauvadet – Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :