150 personnes réunies contre les violences policières à Dijon

Ce samedi 18 février le rassemblement de Dijon a été entaché par des débordements en marge de manifestation.

Ce samedi 18 février à Dijon comme dans une quinzaine d’autres villes de l’hexagone, un rassemblement « en soutien à Théo et aux autres victimes » de violences policières était organisé place Darcy par ATTAC, la Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP, la CGT, FSU et Solidaires.

En voyant se regrouper de jeunes gens masqués armés de bâtons, plusieurs participants nous confiaient leur crainte de voir une nouvelle fois cette manifestation dégénérer et exprimaient leur ras le bol face à ces débordements systématiques et contre-productifs.

Après les prises de paroles des différentes organisations, alors que la manifestation devait se disperser tranquillement, le groupe de jeunes masqués a déployé une banderole face aux CRS qui barraient l’accès au centre-ville. Voyant que le rapport de force n’était pas à leur avantage, ils ont tenter de contourner le barrage en empruntant le boulevard de Brosses où ils s’en sont pris violemment à un simple passant qu’ils ont frappés à coups de bâton pensant qu’il s’agissait d’un policier en civil.

C’est finalement place du marché que le groupe s’est heurté aux forces de l’ordre. Là tout s’est passé très rapidement, un container de poubelles renversé à travers la rue devant les CRS qui ont alors chargé avant de disperser définitivement les manifestants avec un tir de grenade lacrymogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *