Pose du premier repère de crue de l’Ouche à Longvic

Ce lundi matin, à l'hôtel de ville de Longvic, Christine DURNERIN a présenté la politique de pose des repères de crue de l'Ouche. A cette occasion, la présidente du Syndicat du Bassin de l'Ouche (SBO), a évoqué la culture du risque que souhaite ainsi créer le SBO afin de sensibiliser les populations au risque d’inondation.

Trois crues majeures et encore dans les mémoires se sont produites en 1965, 2001, et 2013 occasionnant de nombreux dégâts en particulier dans la traversées de Longvic et de la basse vallée de l’Ouche.

Ce type de crues dites «historiques» peuvent avoir fait l’objet de chroniques, matérialisées par des documents d’archives, récits, mesures de niveaux ou marques faites sur des points caractéristiques tels que les ponts ou les bâtiments publics.

Le SBO souhaite aider les communes à se munir d’outils simples pour communiquer avec les habitants sur les risques locaux liés à la rivière et que l’homme ne peut pas toujours maîtriser.

L’étude hydrologique et hydraulique globale de l’Ouche et de ses principaux affluents (la Vandenesse et le Suzon) en maîtrise d’ouvrage de l’État dans le cadre de l’élaboration des PPRi, de nombreux repères des crues historiques ont été identifiés et peuvent faire l’objet d’une signalisation. La récente crue historique de mai 2013 ravive la nécessité de repères pour le grand public.

La campagne de pose de ces repères de crue a été initiée ce lundi 6 février à Longvic par Christine DURNERIN en présence du maire de la commune, vice-président du Grand-Dijon, José ALMEIDA, et de sa première adjointe, conseillère départementale, Céline TONOT ainsi que de nombreux membres du syndicat.

José ALMEIDA a tenu à souligner que si une rivière peut être une source de danger, c’est aussi pour une ville comme Longvic qui se veut être une « ville jardin », une chance que peu de communes de l’agglomération ont.

La pose de ces repères de crues devrait se poursuivre sur l’ensemble du cours de la rivière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *